De Paris à Venise en passant par l’Afrique. J’ai testé pour vous le Love Hôtel

Après avoir fait connaissance autour d’un sage déjeuner, nous avons eu envie de nous revoir. Il nous faut donc trouver une date, une heure, et surtout un lieu. « As-tu déjà testé le Love Hôtel? » « -Oui, la première fois il y a 2 ans, et la seconde il y a 6 mois, mais je n’aurai rien contre y retourner ». Nous accordons donc nos emplois du temps pour nous retrouver devant le Sex Shop de la rue St Denis qui propose des chambres à l’heure, espérant qu’en cette fin de journée apocalyptique, le lieu n’affiche pas complet. Il est tout juste 17 heures lorsque nous nous présentons à l’accueil, et comme nous le craignions la jeune femme nous annonce qu’aucune chambre ne sera disponible avant 18h15. Notre timing étant serré, nous sortons pour prendre le temps de la réflexion, et continuons dans la rue St Denis. Les sexshops avoisinants loin d’être attirants ne peuvent nous proposer d’alternative acceptable, nous retournons donc auprès de la jeune femme pour réserver une chambre pour 18h15, nous avons même le choix entre l’ambiance savane ou orientale. Nous optons pour l’Afrique, et patientons en déambulant dans les rayons du sexshop en précisant de ne pas hésiter à nous prévenir si une chambre venait à se libérer plus tôt. Vers 17h30 alors que nous sommes en train de regarder les petits canards et autres œufs vibrants de la boutique, une jolie blonde vient nous voir et nous informe que notre chambre est prête. Nous en sommes ravis, la suivons à l’étage et passons devant des cabines diffusant des films érotiques avant d’arriver devant la chambre. La jeune femme nous indique le fonctionnement de la carte à insérer près de la console où l’on peut choisir les vidéos d’ambiances ou coquines diffusées sur l’écran, des préservatifs et lubrifiants sont à notre disposition ainsi que du savon et des serviettes en papier. Il ne reste plus qu’à nous jeter l’un sur l’autre et à profiter de l’heure devant nous!

Nos baisers sont torrides, mon haut tombe vite par terre,  ma jupe levée laisse percevoir mon porte jarretelle, mon nouvel amant s’allonge sur le lit, je m’installe sur lui. Entre deux baisers, il profite de la vue que lui offre le miroir au plafond. Il me demande comment j’ai envie de continuer, lorsque la jeune femme frappe à la porte. Elle s’est trompée de couple et n’a aucune autre chambre à proposer à l’autre couple qui avait réservé l’ambiance savane avant nous. Coupés dans notre élan, nous devons nous résigner à quitter la chambre et à devoir patienter qu’une autre se libère. Nous croisons l’homme et la femme qui auront la chance de pouvoir immédiatement commencer leurs ébats. La jolie blonde confuse, ne sait pas trop quoi faire pour se faire pardonner, elle nous propose une bouteille de champagne à titre de dédommagement, une coupe nous est rapidement servie et nous sommes invités à nous installer sur deux chaises au bout du couloir, juste à côté de la chambre que nous venons de quitter, nous entendons les cris d’une femme de la chambre voisine. Mon partenaire est frustré de n’avoir eu qu’un avant goût, mais nous préférons rire de la situation, et quelques minutes plus tard, notre hôtesse revient vers nous en nous informant que la chambre Vénitienne sera bientôt prête et que comme nous n’avons pas encore payé, elle nous offre l’heure! Nous n’aurons pas tout perdu! Vers 18h, un homme vient nous chercher pour un embarquement immédiat pour l’Italie, et cette fois, mon compagnon de l’heure et moi ne serons pas interrompus! J’ai même le temps de prendre une petite photo souvenir avant de me mettre en route pour Rome où mon mari et ses parents m’attendent dans un restaurant à proximité de la station du même nom…

Où:
88 rue st denis, 75001 Paris
Metro : Etienne Marcel, Rambuteau, Les halles
RER : Chatelêt les halles

Quand:
Tous les jours de 9h à 2h du matin

Avec qui:
En priorité votre amant ou votre maîtresse bien sur, mais pourquoi pas aussi votre partenaire officiel(le) pour pimenter un peu le quotidien!

Combien ça coûte:
25 € de l’heure

Le concept:
Des chambres à thèmes confortables et avec douche, louées en toute discrétion à l’heure, en plein cœur de Paris.
Attention, le Love Hôtel n’est pas très visible de la rue, ce n’est pas comme dans un hôtel, il faut en réalité entrer dans un sexshop, le Club 88, où vous avez un comptoir d’accueil spécifique.

J’ai aimé:
Avoir la possibilité de disposer d’un endroit approprié pour passer un doux moment avec mon amant, à un prix raisonnable.
– La discrétion est assurée, on peut conserver son anonymat
– Le côté assumé de la chose, je ne me suis sentie à aucun moment mal à l’aise, et il ne m’a pas semblé que tous les couples que j’ai pu croiser étaient illégitimes!

J’ai moins aimé:
– Les femmes de ménages étrangères en jogging gris, assez bruyantes et pas très discrètes
– Les bruits de couloir qui peuvent être un peu déconcertants.

Je vous conseille:
-Réservez votre chambre via leur site Internet ou par téléphone, si vous savez à l’avance l’heure de votre arrivée.

J’aimerai:
Que le concept se développe et que d’autres sexshops ou établissements hôteliers puissent proposer des chambres à l’heure à prix abordable!

En savoir plus: http://www.lovehotelaparis.fr/

NB: Je précise que malgré le fait que la coupe de champagne et l’heure nous ont été finalement offertes, ce billet n’est pas sponsorisé.

3 réflexions au sujet de « De Paris à Venise en passant par l’Afrique. J’ai testé pour vous le Love Hôtel »

  1. Bonjour Lilou. J’ai testé le live hôtel de Paris, inspiré. La chambre aux miroirs… Très excitant, très pratique, discret. À renouveler bien entendu, j’ai envié de teSter les autres ambiances. Merci de ton récit très sensuel. Il réveille les sens.

  2. Pour répondre au dernier paragraphe de cet article : le site  » dayuse-hotel.com « .
    Des hôtels classiques ( du plus simple au plus luxueux ) proposent leurs chambres à l’heure, à l’après-midi, à la journée, pour moins cher qu’une nuit.
    Bonnes coquineries !

Laisser un commentaire