Maman ET Libertine

Depuis deux semaines j’ai le sentiment de retrouver mes envies coquines. J’ai réalisé qu’il m’était possible de troquer mes soutiens gorges d’allaitement contre mes petits ensembles sexy sans risquer de mettre du lait partout. J’ai ce désir de profiter de ma nouvelle silhouette en portant des tenues moulantes. J’aime être féminine et j’ai ressorti du placard mes plus jolies lingeries.

Il y a quelques jours, bébé a interrompu ma séance d’essayage, et j’ai eu envie d’immortaliser ce moment où je me voyais à la fois maman et femme sexy.

Il semble que ce tweet a suscité quelques réactions pas que positives. Je comprends que l’on puisse être choqué de voir apparaître ainsi un bébé sur une image sexy. J’ai réfléchi avant de publier une photo avec mon bébé. Je l’ai fait car elle préserve l’anonymat de mon enfant et dévoile tout simplement ce que je suis.

Au début de ma vie libertine, j’ai été en contact avec des femmes qui avaient des enfants, et il m’était difficile d’imaginer qu’on puisse être maman et libertine. J’avais du mal à concevoir ce mélange des genres. Je me disais que lorsque j’aurai envie d’avoir un enfant, et que j’arrêterai la pilule, j’arrêterai d’avoir des amants. En réalité, lorsque le moment est venu, je me suis rendue compte que mes envies libertines étaient toujours là, alors j’ai continué à voir l’homme que je voyais à l’époque, en l’informant de mon désir d’enfant. Pendant 5 ans, j’ai ainsi rencontré plusieurs hommes, en étant transparente sur mon projet de vie.

La grossesse, l’arrivée de bébé, même si, comme j’en ai parlé ici cela a eu des conséquences sur ma vie intime, cela n’a pas changé ce que je suis au fond de moi: une femme coquine qui aime assumer et vivre ses envies dans le respect de chacun. Est-ce que parce que je suis aujourd’hui mère, je devrais renoncer à une partie de moi même et ne plus être libertine? Mon homme en tout cas serait déçu, si je n’étais plus celle que je suis.

Finalement, cette photo est peut être la meilleure des réponses, je suis une femme sexy qui interrompt ce qu’elle est en train de faire pour donner le sein à son enfant. Mon bébé est ma priorité, mais il se trouve qu’être maman ET libertine, fait de moi une femme épanouie.

 

11 réflexions au sujet de « Maman ET Libertine »

  1. Étant papa depuis quelques temps, j’avoue avoir été surpris par ta photo sur twitter mais ayant maintenant aussi un peu de recul j’y ai surtout vu une maman attentive et une femme épanouie!
    J’adore mon rôle de papa mais,comme tu l’as si bien écrit, il faut aussi rester soit même!
    Je pense que la plupart des gens choqués n’ont pas encore d’enfant et ils comprendront plus facilement tes choix quand ils seront parents ;-)
    A+ Droop’ (@droopyx_69 sur twitter)

  2. J avais vu cette photo sur Twitter et j’y avais surtout vu une femme « complète  » (le terme n’est sûrement pas le meilleur), c’est à dire une mère et aussi une femme, une amante, une aimante…. Tu nous montre régulièrement le serieux et la qualité de ton engagement de mère et d’amante, il n’y a rien de choquant là-dedans, mais sans doute un peu de jalousie de la part de certains et de certaines .

    Bises, continués ainsi, te lire est un plaisir.

    @thiojas

  3. Un bien joli texte, j’avoue, ça m’a rappelé certaines de nos discussions, et ça confirme une remarque que je t’ai faite à l’époque : on te connait en femme sexy et libertine, mais je trouve qu’en maman aussi tu es belle. Et comme le dit droop’ ceux qui seront choqué en voyant cette photo n’ont pas encore d’enfant, ou ils sont encore trop endoctrinés par cette bonne vieille morale judéo-chrétienne. Moi je trouve ce cliché d’une beauté absolue.

  4. je sais que le tweet bébé plus vêtements sexy a choqué bon nombre de nos concitoyens, moi j’applaudis des deux mains, car c’est un magistral pied de nez au dilemme qu’on présente traditionnellement aux femmes depuis des siècles: la maman OU la putain, mais jamais les 2 à la fois,; naturellement je ne prends pas Lilou pour une putain, il s’agit de l’idée que se font les hommes machos à propos des femme qui assument leur sexualité…et humblement, je signale historiquement à Fatalys, que ce dilemme ne date pas du christianisme, il existait à Rome bien avant, et certainement dans d’autres cultures où les hommes imposaient leur domination aux femmes.

  5. Choquant, non. Mais surprenant. Ce sont deux registres diamétralement opposés. Mais comme tu le souligne, on ne peut pas être en même temps dans la parentalité et dans le libertinage. Ce sont fatalement des moments totalement séparés. Il convient de ne renier aucune de ces deux facettes de nos personnalités. Elles correspondent simplement à des « vies » différentes. Joli blog en tous cas, j’aime beaucoup.

  6. Bonsoir Lilou,
    Je vis la même chose que vous et, je pensais qu’en devenant maman, je changerai, j’avais peur de changer, de ne plus être moi, mais non. Je reste ce que je suis, je suis certes devenue mere, mais je suis toujours l’épouse de mon mari, sa maîtresse, une femme avec ses envies (et qui cherche de nouvelles tenues sexy car, c’est bien connu, nous n’en avons jamais assez).
    Merci pour cet article, je me sens moins coupable.

  7. On peut être maman et libertine. Mais surtout pas les deux au même moment. C’est pour cela que votre photo me choque.
    Quelle limite si cette séparation de ces deux moments d’une seule vie n’est pas respectée ? Donner le sein pendant une pénétration, est-ce aussi être une femme « complète » selon les termes de certains de vos commentateurs ?

Laisser un commentaire