Archives de catégorie : Actualité

Cueille la vie, avant qu’il ne soit trop tard.

Qui suis-je aujourd’hui?
Plus sure d’être toujours la même, et en même temps c’est normal, j’ai évolué et mûri au fil de mes expériences. J’ai construit la vie que je voulais, et je ne peux qu’à présent perdre les êtres qui me sont chers.
Peut-on se renouveler, se réinventer ? Puis-je encore être celle que j’ai été?
On risque probablement d’être déçu à toujours regarder derrière soi.
Mon passé a fait de moi ce que je suis, et je suis ravie d’avoir laissé ici de jolies traces d’instants volés.
Il faut l’accepter, nous ne pouvons pas être au futur ce que nous avons été au passé.
Alors vivons au présent, avec en vue, ce que nous voulons pour notre futur.

L’embarras du choix

David de Ruedesplaisirs.com m’a envoyé un message :

« Après avoir parcouru votre blog, je me permet de vous contacter afin de vous proposer de vous envoyer un article à tester qui pourrait intéresser vos lecteurs et lectrices au sein de votre rubrique « J’ai testé pour vous ».

Vous resterez bien entendu entièrement libre dans la rédaction de votre post, et nous vous demanderons seulement d’intégrer un lien vers notre boutique ainsi que vers la fiche produit de l’article en question.

Si vous en êtes d’accord, je vous invite donc à consulter notre boutique en ligne afin que vous puissiez nous indiquer le type d’articles susceptibles de vous intéresser ou éventuellement nous laissez vous en proposer. »

Dans un premier temps, je me suis dit que je n’étais pas une testeuse de sextoys comme peuvent l’être d’autres blogueurs comme Adam de Nouveaux Plaisirs ou Palaume. Et puis, je me suis dit que ma collection de petits jouets coquins commençait à dater un peu, hormis le papillon offert par idée du désir, le reste de mes sextoys est presque aussi vieux que ce blog! C’est dire! Et puis les amants n’étant plus aussi présent dans ma vie que fut un temps, voilà une belle opportunité de pimenter autrement ma vie sexuelle!

Ce que j’ai surtout apprécié dans la proposition de David c’est d’être entièrement libre de dire ce que je pense, et c’est pour moi un élément important. Il ne restait donc plus qu’à choisir l’article en question, mais ce ne fut pas une mince affaire!

En effet, la boutique propose un large choix d’objets en tout genre, et il me fut difficile à première vue de savoir quoi sélectionner. J’ai donc demandé de l’aide à David en lui précisant que j’étais intéressée par les catégories « Rabbit » (ça c’est à cause d’Amanda dans « Sex and the City »), les stimulateurs de clitoris ou point G et les objets connectés.

Après une réponse très complète de David pour m’orienter, et comme il m’était très difficile de choisir, nous avons convenu l’envoi de deux articles dont je vous parlerai prochainement le Butch Cassidy d’Adrian Lastic et le Satisfyer Pro 2

Je suis en tout cas très heureuse qu’ils aient rejoint ma collection de petits jouets et je remercie David et RuedesPlaisirs de m’avoir permis de les tester!

 

Belle nouvelle année

2016 a été pour moi  une très belle année avec l’arrivée de mon deuxième enfant. Me voilà une femme comblée et épanouie. Je l’étais déjà, mais cette fois j’ai la sensation d’avoir atteint mon objectif. Voilà, ma famille au complet, il ne me reste plus qu’à savourer mon rôle de maman ces, au moins, vingt prochaines années!

Forcément, moins de temps à consacrer à ce blog, car ma vie de couple et de famille m’a apporté tout ce dont j’avais besoin. Oui, je suis toujours libertine, et mon homme aime lorsque je lui dis que j’ai pu voir un amant, mais ce que je vis avec eux, j’ai plus envie de le garder pour moi que de le partager ici. Peut être parce que  ce qui est le plus précieux ne se raconte pas.

CukMle7XEAAurJS

J’aurai probablement un jour de nouveau envie d’écrire, mais j’ai encore quelques projets à mener à bien, notamment concernant ma vie professionnelle. Si j’arrive à atteindre mes objectifs aussi sur ce plan là au cours de l’année 2017, je pourrai peut être un jour, je l’espère avoir plus de temps pour l’écriture. En tout cas, il me reste des choses à écrire c’est certain, et peut être comme pour ma nouvelle, sur des formats plus long qu’un simple billet de blog. Ce blog fêtera ses 10 ans en 2017 et grâce à lui j’ai vécu probablement mes plus belles histoires. C’est l’une de mes plus belles aventure, celle qui m’a permis d’avoir confiance en moi et qui a des répercussions sur bien d’autres aspects de ma personnalité et de ma vie. Je vous remercie de continuer de me suivre depuis toutes ces années, que 2017 vous fasse vivre de beaux moments.

Personnellement, je ne veux qu’une chose: profiter en toute simplicité de ces petits êtres merveilleux que j’ai eu la chance de mettre au monde et de leur papa, et si de temps en temps, il y a un peu de piment dans tout ça, pourquoi pas…

Pour une nouvelle, en voilà une nouvelle!

Me voilà beaucoup plus rare, ici ou ailleurs. Ce silence est due à la plus belle des raisons: je porte de nouveau la vie et profite pleinement de mon rôle de maman et d’épouse.

Et oui, ces derniers mois, moins d’amants, d’aventures libertines, mais une vie tout aussi agréable et belle. Cette fois, point besoin de médecin et de tonnes d’examens médicaux, point de parcours du combattant, ce deuxième enfant est tout naturellement le fruit de notre amour et de notre désir.

Dès le début de cette deuxième grossesse, cependant, beaucoup de questions sont venues dans mon esprit, autour de l’organisation familiale que ça impose, et mes choix professionnels. Il est certain que ma vie telle qu’elle est aujourd’hui a besoin d’évoluer pour être mieux adaptée à la mission qui m’attends. Il me faudra trouver des solutions pour réduire mon temps de trajets quotidien et probablement mon rythme. Les amants auront peut être une place plus restreinte, et seront davantage de jolies bulles d’oxygène qui font du bien.

Je regarde mon premier bébé grandir, il commence à parler et à avoir besoin de beaucoup de temps, d’échanges, d’amour, de tobbogans et de balançoire. Ces derniers mois, j’ai appris à aimer passer du temps dans les parcs, les fontaines et les bacs à sable, à me réjouir des choses simples qui lui donnent le sourire. Je pense rester au fond de moi toujours la même, épouse, amante et libertine, mais il m’est nécessaire, de ne pas passer à côté du rôle le plus important de ma vie: celui de maman.

Je ne sais pas quel sera la fréquence de mes prochains articles, ni même si ceux ci seront très nombreux. Une chose est certaine, je conserverai toujours cet espace de liberté, parce qu’il fait partie de ma vie, de ce que je suis, et j’ai toujours écrit comme je vis: en suivant mes envies…

Ma nouvelle est enfin disponible!

Après des mois de travail, j’ai le plaisir d’enfin pouvoir vous proposer de la lecture en format plus long qu’un billet de blog: une nouvelle relatant ma première soirée dans un sauna libertin.

Couverture finale

Plongez dans mes pensées les plus intimes lors d’une soirée riche en réflexions et en surprises!

Ce travail d’écriture ayant nécessité beaucoup de temps, il me semblait normal pour une fois de solliciter une contribution. Comme me disait un ami : être libertine n’a pas de prix, mais ça a un coût! Je vous propose de devenir « Contributeur » de mon blog et de m’aider à financer celui-ci (frais d’hébergement, lingeries, et chambres d’hôtels pour séances photos et autres coquineries). En remerciement vous recevrez un lien pour télécharger la nouvelle en format pdf.

Pour contribuer c’est ici en version numérique, et ici si vous voulez une version papier!

Télécharger un extrait

Nouveau:
Disponible sur Amazon et Kobo

Voilà, j’espère que tout ceci vous plaira et je suis impatiente de recueillir vos impressions et/ ou commentaires. Un grand merci à vous tous de me lire et de me soutenir dans cette belle aventure!

Pour en  savoir plus,  cliquez sur « Lire la suite »:

Continuer la lecture de Ma nouvelle est enfin disponible!

Des nouvelles de ma nouvelle!

Celà fait plus de huit ans que ce blog existe et que l’écriture fait plus concrètement partie de ma vie. À travers mes billets de blogs je prends plaisir à retranscrire mes émotions, mon état d’esprit et mes coquineries. Je reçois régulièrement des messages d’encouragement ou de remerciement de vous et ça me touche beaucoup. L’envie d’écrire en version longue trotte depuis longtemps dans ma tête et m’a motivée à tenter une première expérience avec le recueil de nouvelles Gourmandises il y a quelques années.

Ce récit n’est pas forcément l’un de mes meilleurs, peut-être parce que pour écrire j’ai besoin d’être libre et que le thème et la longueur imposés ne m’ont pas permis d’écrire exactement comme je le voulais: ma première version était bien plus longue et j’ai dû raccourcir, aller à l’essentiel pour rentrer dans le format, dénaturant un peu ma façon d’écrire.

Ce travail m’a pris un temps considérable et j’ai apprécié découvrir le fonctionnement d’une maison d’édition, avoir un avis de professionnel sur mon écriture et prendre en compte toutes les remarques et corrections apportées par la personne en charge du projet. D’un point de vue financier, ce travail chronophage m’a rapporté 3% du prix de vente j’ai donc reçu en tout et pour tout sur les 2 premiers semestres un chèque de 2,66€ et un autre de 3,75€, à peine de quoi m’acheter un livre de poche!

Le temps est passé, ma vie a évolué, mon écriture probablement aussi. Je suis devenue maman et l’Obs a fait un article sur moi. J’ai reçu à cette occasion de très nombreux messages, dont celui d’un homme se proposant d’être mon « agent littéraire » et volontaire pour corriger mes fautes. Je l’en remercie car il représente le maillon qui me manquait pour oser me lancer.

Encore fallait-il trouver une histoire à raconter et pour moi pas question d’inventer quoique ce soit, j’ai besoin d’être sincère et de retranscrire ce que je ressens pour être juste, même si parfois par jeu je suis subtile et je laisse mon lecteur dans le doute.

Ma découverte d’un sauna libertin avec l’un de mes complices quelques mois après la naissance de mon bébé se révèle être le sujet idéal: une soirée riche en événements et en réflexions. J’ai commencé à écrire mais les mois passent vite et avec mon travail, ma  vie de famille et le libertinage, difficile de trouver du temps disponible avec le bon état d’esprit pour écrire. Il m’a fallu plus d’un an pour approcher de la fin.

Parallèlement, je me suis intéressée aux différentes possibilités qui s’offrent à moi pour publier, et ce ne fut pas si facile de faire mes choix, même si aujourd’hui de nombreux outils existent pour rendre les choses plus simples. En effet, étant donné le travail que cela représente, il me semble normal pour cette fois de proposer ce récit en contre partie d’une contribution. Toutefois, je n’ai pas envie que cela se passe comme lors de ma première expérience, et ne percevoir qu’un pourcentage minime de ce que verse les contributeurs. Mon autre préoccupation est de respecter l’anonymat de chacun, le votre comme le mien, et aussi d’assurer une certaine discrétion. J’ai testé plusieurs outils et certains tests n’ont pas été concluants (Payhip par exemple via Paypal ne me permettait pas de préserver l’anonymat de chacun et les frais de commission s’élève à 45%) mais enfin, ces derniers jours j’ai trouvé la plateforme qui me permettra surement de répondre à tous ces critères. D’ici quelques jours j’espère que la phase finale du test, à savoir, la restitution des fonds « test » collectés sur mon compte bancaire validera définitivement l’essai!

Je n’ai plus qu’à peaufiner les ultimes détails, finaliser le choix de la couverture, je remercie d’ailleurs tous ceux qui ont répondus aux questionnaires en ligne (Ici et ) pour m’aider à avancer et j’espère que mon prochain article dans quelques jours sera ENFIN la bonne nouvelle!

Couverture

Me voilà plus rare

Je n’ai pas été très présente ces derniers temps, mais je vous rassure tout va bien. Pas mal de choses se passent sans que je ne les raconte, et puis ma famille, mon travail, ma vraie vie occupent une bonne partie de mon temps.

Ma vie libertine existe toujours, mais entre les envies qui évoluent, une relation pas simple, et une relation à distance, je n’ai pas forcément ni le temps, ni l’envie de tout partager sur mon blog.

Ces dernières semaines, je me suis un peu plus consacrée à l’écriture, le récit de ma première soirée dans un sauna libertin. C’est une lecture de 36 pages que j’espère vous proposer bientôt, il me reste à trouver les solutions pour la publication.  Si vous ne l’avez pas déjà fait, vous pouvez me donner votre avis: Ici et

Longtemps adepte de moments en tête à tête, voilà que je découvre les lieux libertins, clubs ou saunas, en participant notamment aux célèbres apéros de Monsieur Chapeau. Pour autant, ces sorties où l’on peut librement parler de libertinage, et découvrir de nouveaux lieux, me font réaliser à quel point je peux être exigeante. Si j’aime l’ambiance qui peut se dégager d’un club ou un sauna et que j’apprécie le fait d’y aller en groupe, je ne suis pas dans une logique de consommation de masse, je reste fidèle à l’adage: la qualité plus que la quantité.

Et puis, à vrai dire, si j’ai moins envie de papillonner avec l’inconnu, c’est peut être aussi parce que j’ai le sentiment d’avoir rencontré mon amant idéal… mais ça, c’est une autre histoire que je vous raconterai peut être dans mon prochain post!

Coming soon

2016 sera probablement l’année de la concrétisation d’un projet que j’avais à coeur depuis un moment: écrire sous un format plus long qu’un post de blog l’une de mes soirées libertine!

Il me reste encore quelques petits peaufinages à faire: retravailler certains passages, corriger les fautes et prendre toutes les décisions qui s’imposent pour la publication, mais je suis heureuse de pouvoir vous  l’annoncer, bientôt vous aurez du Lilou en version longue!

Pour ceux parmi vous qui auraient des retours d’expériences ou des conseils à me donner, je suis preneuse!

image

Belle année 2016

CXI0vEeWcAAakfC.jpg largeRien de tel que le deux janvier pour vous souhaiter une belle année 2016! Et oui, je ne sais pas si je  l’avais déjà écrit, mais j’ai toujours eu une préférence pour les chiffres paires, qui représentent pour moi l’équilibre. Ne dit-on pas d’ailleurs qu’un bonheur n’arrive jamais seul!?

2015 a été pour moi une belle année avec deux hommes qui m’ont séduite et qui ont désormais une place dans ma vie, même si gérer deux débuts d’histoire en même temps, sans délaisser les autres hommes déjà présents, n’est pas toujours simple! J’ai fait également de belles rencontres via Twitter, des femmes surtout,  coquines et attachantes.

Fait marquant de 2015 pour ce blog: l’article Obs, qui a créé 2 pics d’audience en février, et beaucoup plus récemment lors du « Best of » de l’année. Il semble que vous êtes désormais plus nombreux à me suivre… Merci!

J’espère qu’en 2016, j’aurai l’occasion de vous raconter de jolies petites histoires, et que certains projets d’écriture entamés en 2015 aboutiront, je n’hésiterai pas à vous tenir au courant!

En tout cas, merci à vous et je vous souhaite à tous le meilleur pour cette nouvelle année, avec biensur au programme plein de coquineries!

De nouveaux observateurs

Article publié la première fois le 6 février 2015

Il y a quelques mois, je reçois le message d’un journaliste du Nouvel Obs intrigué par mon personnage sur Twitter qui me propose d’écrire un article sur mon histoire pour L’Obs du soir, une nouvelle rubrique sur le web réservée aux abonnés.

Si une telle proposition peut être flatteuse, l’Obs est tout de même un magazine grand public dans lequel je ne tiens pas particulièrement à voir apparaître mon jardin secret. L’idée que mon entourage tombe dessus et me confonde me fait frémir. J’hésite donc fortement. En même temps, il est peu probable que mes proches soient abonnés et c’est l’occasion unique d’essayer de faire tomber les préjugés et d’expliquer qu’une femme peut être maman, épouse et amante à la fois. Après m’être assurée que mon anonymat serait préservé, j’ai donc accepté.

Je conviens d’un rendez vous avec le journaliste, le temps d’une pause déjeuner. J’appréhende un peu, je me dis qu’il faut que j’en dise le moins possible. Mais une fois en face de lui, je réalise que je ne sais pas faire les choses à moitié, si un portrait doit être fait autant qu’il soit au plus juste de la vérité. Je lève donc mes réserves et parle sans filtre, je l’invite même plus tard à faire une séance photo avec mon bébé. Je remercie ceux qui ont apporté leur témoignage, et le journaliste pour son travail. Le titre est plus une jolie formulation qu’une réalité, je vous rassure! ;)

Sans titre

Je souhaite la bienvenue à ceux qui viennent ici suite à la lecture de ce portrait. Je crois que je vais trembler les jours qui viennent à chaque fois que quelqu’un me regardera. Que vous me (re)connaissiez ou pas, sachez que vous êtes libre de rester ou de partir, mais si vous décidez de découvrir un peu plus ce blog et ses petits frères, faites le avec respect et sans préjugé s’il vous plaît!

Dix ans en arrière, je n’aurai jamais cru que tout ceci arriverait. J’ai l’énorme chance d’être une femme épanouie et de vivre des choses extraordinaires, et tout ça ne serait jamais arrivé sans mon formidable mari!

A toi, le seul qui compte, je t’aime profondément et toujours plus. Tu es un mari parfait et aujourd’hui un merveilleux papa.

Pour voir le portrait c’est par . Profitez de l’offre gratuite