Archives de catégorie : BDSM

De main ferme

Cela fait des années que nos mots s’entrecroisent suscitant l’envie de mettre un visage, une voix, une main sur cet homme dont je ne connais que la plume et le prénom. La distance qui nous sépare réduit les opportunités, mais nous parvenons enfin, presque miraculeusement à trouver une disponibilité dans nos emplois du temps. Il prolonge son séjour dans la capitale pour me voir. Me voilà donc dimanche soir, Métro blanche, à la recherche de l’homme avec lequel j’ai rendez-vous. Je n’ai jamais vu de photo de lui, mais je suis mon instinct, et ce beau brun qui me sourit a tout l’air de l’heureux élu. Nous nous approchons et nous faisons la bise très naturellement, j’avais la certitude qu’il me plairait, je ne me suis pas trompée.

Aussitôt nous prenons la direction de l’hôtel qu’il a réservé à quelques mètres de là. Je le suis sans poser de questions. Quelques échanges  de courtoisie sur le chemin et me voilà bientôt silencieuse, devant la porte qu’il m’ouvre. J’ai juste le temps d’apercevoir que la chambre triple est spacieuse, comme souhaitée. J’entrevois rapidement quelques petits jouets placés sur le petit lit à gauche. Il a tout préparé et la soirée est prometteuse, mais pour la suite, c’est les yeux bandés que je serai. Sans un mot, me voilà déshabillée et invitée à me mettre à quatre pattes sur le sol. Je réalise alors le côté un peu incongru de la situation. Me retrouver ainsi offerte à un homme à peine 10 minutes après l’avoir rencontré. Étrange sensation d’être en totale confiance et de me laisser embarquer dans cette aventure avec un quasi inconnu qui ne l’est pas vraiment. En réalité, sans avoir tout planifié, mais simplement en ayant évoqué quelques ingrédients que nous souhaitions pour notre rencontre, tout ceci est cohérent. Ce n’est pas la première fois que j’ai les yeux bandés, ce n’est pas la première fois que je suis en présence d’un dominant, mais c’est la première fois que les deux se combinent ainsi à merveille et que j’ai le plaisir de me laisser complètement guider. Bientôt sa main vient contre ma croupe prodiguer une fessée mémorable, ferme et douce à la fois. Sa main sur ma fesse rougie me surprend à se révéler un parfait alliage de châtiment et de douceur. Il use et abuse de moi comme bon lui semble avec ses mains, ses jouets, sa bouche pour mon plus grand plaisir pendant encore quelques temps.

La suite de la soirée est plus classique à échanger de nos histoires de boulot, de cul et de cœur autour d’un dîner à Montmartre. Je suis restée jusqu’au lendemain matin avec cet homme qui a su me toucher pas seulement avec sa main, mais aussi sa sensibilité. Un seul regret, avoir oublier d’immortaliser ces instants de quelques clichés…

Attachement

-J’ai envie de te faire crier
-Tu m’excites!
– Envie de t’attacher et de te faire crier
– Tu pourras faire de moi tout ce que tu voudras mon bel amant!
-Trouver des cordes donc. Cela t’excite ?
– Ou une alternative qui te permette de m’attacher…
– Comme ?
-Ta ceinture
-Tes bas
-Oui j’en ai même en plus que je peux apporter!
-Tu quittes vers quelle heure ?
-D’ici une heure je pense
– Parfait pour moi, j’aurai fini. Je regarde pour un hôtel?
– Oui!
IMG_3319

 

Noeud après noeud…

Il m’a promis une surprise, elle est dissimulée dans son manteau: une longue corde blanche pour jouer avec moi. Patiemment il a commencé à passer la corde autour de mon cou, entre mes seins, mes jambes, dans mon dos, à chaque fois en faisant des nœuds pour que la corde reste en place, petit à petit, je me sens très sexy dans cette petite tenue inédite. Doucement, docile, c’est avec plaisir que je le laisse m’entraver les pieds et les mains, faisant de moi un peu plus sa chose à chaque passage de la corde dans une boucle. Il peut faire de moi tout ce qu’il veut. Il sait ce qu’il fait. Me voilà, dans une situation bien excitante,  pieds et mains liés, à sa disposition, offerte en toute confiance. Qu’il est savoureux d’être ainsi l’objet de plaisir de son délicat et respectueux amant…

DSC06062

Insoumise ?

Il m’a demandé de passer le voir, il avait envie de me baiser. Le matin même, je m’étais caressée en pensant à lui. J’ai hésité, puis je lui ai précisé: « Si je passe tu as intérêt à bien me faire mouiller et à bien me faire crier ». Quelques heures plus tard nous nous sommes retrouvés devant un parc non loin de son appartement! À peine à l’abri des regards indiscrets dans l’ascenseur il glisse sa main sous ma jupe, presque déçu de constater que je porte une culotte! Une fois franchie la porte de son studio, il m’invite à prendre place sur son canapé impatient de me branler la chatte! Je me déshabille et m’installe confortablement pour profiter au mieux de l’instant! Comme à chaque fois, je sais qu’il ne m’embrassera pas, que je ne le sucerais pas, je ne l’ai jamais fait. Son plaisir il le prend à écarter mes lèvres intimes et mettre en branle mon clito. C’est pour ça que je suis venue, je sais qu’il s’attardera longtemps sur mon intimité, que ça l’excite au plus haut point de me voir mouiller, il sait qu’il va ensuite pouvoir me baiser!

Depuis que je suis arrivée, je suis ses instructions, c’est un dominant, il me veut sa soumise. Il me demande de me mettre à quatre pattes. Il me bande les yeux et va chercher un petit fouet. A chaque petit moment d’attente il m’ordonne de me caresser. Il me crache sur la chatte, me branle, me fouette. L’obscurité dans laquelle il me plonge accroit mon abandon et mon plaisir. Il fouille avec son doigt mon petit trou, tout en continuant de stimuler mon clito. Il me demande de lui faire face. Je m’exécute, lui obéir sur l’instant m’excite. Son majeur s’agite en moi alors qu’il fouette désormais mes tétons! Je sens que la jouissance arrive.

Après un retentissant orgasme, je me retrouve à quatre pattes au sol, le bandeau encore sur les yeux, je le laisse me prendre en levrette. Il aime m’avoir à sa disposition. Ses coups de reins viennent au plus profond de mes entrailles, me procurer des sensations à la limite de la douleur mais me gratifiant en réalité d’un plaisir intense. Je ne peux m’empêcher de laisser échapper des hurlements de plaisir à en déranger le voisinage. Il me pilonne, ravi que sa queue me fasse crier ainsi. Il aime me voir « salope ». Il peut me baiser ainsi comme une « chienne », savoir que j’aime ça, que je suis venue pour ça. Il peut « me la mettre bien profond » autant qu’il veut, prendre le contrôle sur moi. Il aimerait s’aventurer en un lieu plus étroit, mais il me plait de lui refuser ce plaisir. Il peut m’utiliser, user et abuser de moi, mais j’aime lui résister, je sais qu’ il  n’ira pas contre mon gré.

Après s’être appliqué à me baiser comme il se doit, il jouit sur mes seins. Je me rhabille rapidement pour ne pas être trop en retard à mon rendez-vous à quelques stations de là. Il me demande avant de partir: « Alors, tu reviendras? ». Le voilà, lui le « Dom » désormais soumis à ma volonté.

Instructions

« Va mettre ton collier avec le petit cadenas et la chaine. Mets-toi nue ou dans une tenue de salope et va le voir. Dis-lui que tu es une chienne et que tu mérites qu’il te baise comme bon lui semblera. En disant cela tu lui mettras la laisse dans la main et tu t’agenouilleras à ses pieds. »

Maîtresse Lilou

Mon homme m’a laissé seule à la maison pendant une semaine! J’ai eu envie de lui préparer une petite soirée de retrouvailles un peu spéciale!

Jeudi 04/08:

Moi  Samedi soir tu devras obéir aux ordres de ta maitresse!
Lui:  Oui maitresse lilou
Moi : Il faudra que tu sois tout épilé pour lui plaire!
Lui: Je ferais ce qu’il plaira à ma maitresse
Lui:  Je suis rasé pour vous maitresse Lilou…
Moi :Bien!
Moi : Tu devras envoyer un message à ta maitresse à ton arrivée à l’aéroport
Moi : Elle t’indiquera alors toutes les instructions que tu devras suivre rigoureusement!
Lui: J’obéirai maitresse
Moi : Tu devras assouvir ses moindres désirs!
Lui: Je serai très obéissant
Moi : Pour faire plaisir à ta maitresse, caresses toi!
Lui: oui maitresse


Vendredi 05/08

Moi : Raconte à ta maitresse à quoi tu as pensé en te caressant hier soir!
Lui: J’ai lu votre blog maitresse, regarder des vidéos, pour imaginer les désirs de ma maitresse
Moi : Qu’as tu pensé de ce que tu as lu?
Lui: J’ai aimé votre description lorsque vous permettez à votre de vous faire jouir avec sa langue
Moi : Il manque un mot, à mon quoi?
Lui: Homme
Moi : Tu n’es pas seulement mon homme, tu es aussi mon soumis!
Lui: Oui maitresse et j’aime l’être…
Moi : Mon cocu!
Lui: Oui un vrai cocu soumis
Moi : Tu aimes quand ta maitresse part se faire baiser par un autre!
Lui: Oui j’aime mon statut de cocu soumis
Moi : Ta maitresse a profité de ton absence pour bien se faire baiser par d’autres!
Lui:  Merci maitresse de faire de moi un cocu

Samedi 06/08

Moi : Tu devras respecter à la lettre tous mes ordres!
Lui:  Oui maitresse, j’obéirai

Il ne me reste plus qu’à préparer ma valise, et à prendre la direction de l’aéroport pour le retrouver dans une chambre d’hôtel!
Belle soirée à vous!


Parole d’homme


Pour une fois, ce n’est pas un site avec de jolies courbes féminines que je vais vous présenter, mais bien un site d’homme! Et quel plaisir! Néo parle en détail de son point de vue masculin, de son état d’esprit, de ses fantasmes et de ses goûts particuliers pour le latex et le bondage…

Que l’on partage ou non ces envies, c’est en tout cas un réel plaisir de lire ses textes bien écrits et c’est pour nous les femmes une façon d’en savoir un peu plus sur la gente masculine!
http://www.secretsdhomme.com/