Archives de catégorie : Lecture

Eve de Candaulie est une femme formidable !

J’ai été invitée à différentes soirées sur le thème du libertinage, mais longtemps, je n’ai pas osé accepter, n’étant pas prête à assumer au grand jour mon statut de libertine. Puis un jour, je reçois l’invitation d’Adam de Nouveaux Plaisirs pour un apéro « CULture ». Savoir que, comme moi, les invités blogueurs partagent aussi leurs univers sur le net m’incite à franchir le pas à visage découvert, en outre la présence de quelques personnes que je connais déjà me rassure.

Me voilà donc, ce soir de décembre, au sous sol du 153, à me jeter dans le grand bain des libertins. Lorsque l’Aristochatte et Eve de Candaulie viennent se présenter, j’hésite un instant, je commence par donner mon prénom avant de timidement révéler que je suis Lilou. Je suis impressionnée par ces femmes très abordables qui, chacune à leur façon, assument complètement leur sex appeal et leurs féminités par des tenues provocantes très sexys.

J’ai l’occasion d’apercevoir la jolie Eve à plusieurs reprises les mois qui suivent, lors des apéros organisés par monsieur Chapeau, souriant en janvier de la voir finir une soirée en club avec un homme que j’ai connu il y a quelques années, et impressionnée devant des tenues chaque mois plus belles et provocantes les unes que les autres. Elle est un personnage qui m’impressionne, j’admire sa facilité à assumer son côté sexy, j’ai très envie d’aller lui parler, mais l’occasion ne se présente pas.

Puis, en mai, je la vois installée sur une chaise à proximité. C’est l’opportunité que j’attendais pour faire plus ample connaissance. Je découvre une femme qui a bien plus de points communs avec moi que je l’imaginai. Timide au départ, c’est son mari qui lui a acheté ses premières tenues sexy et maintenant elle se sent très à l’aise avec son corps et n’hésite pas à faire des photos ou des exhibs. « J’aime beaucoup cette façon qu’il a de me sublimer ». Nous voilà, entre jeune et future maman à parler de tenues sexys, de maris candaulistes, ou encore de plaisir et bien être pendant la grossesse. Eve me donne de nombreux conseils  sur les activités que l’on peut faire pendant cette période si particulière de la vie d’une femme.

Je sais qu’elle a aussi eu l’occasion de publier un livre, je suis curieuse de recueillir son retour d’expérience sur l’aventure, c’est l’occasion pour elle de me parler de son projet en cours. Nous convenons de nous revoir toutes les deux pour parler plus tranquillement.

L’été passé, nous tenons parole. Le temps d’un déjeuner dans une brasserie, je suis ravie de lui en dire un peu plus sur moi et de l’écouter me raconter, tout naturellement et sans l’artifice de ses tenues provocantes, comment son mari a pour habitude d’organiser leurs soirées libertines et comment elle ose sortir sans lui accompagnée d’une amante ou d’un amant. Quelques jours plus tôt elle m’a envoyé son deuxième roman « L’infidélité promise », je n’ai pu que le parcourir rapidement et m’en excuse. Eve m’offre alors le privilège de quelques confidences de vive voix. « Ce livre, c’est un an de ma vie, ce que je ne raconte pas sur mon blog. J’y révèle comment, lors d’une soirée libertine un peu particulière, j’ai rencontré un homme dont je suis tombée amoureuse ».  Et me voilà, encore un point commun avec elle.

infidelite-promise_couv

Eve, c’est un personnage qui me semblait à des années lumières de ce que je suis, mais plus j’apprends à la connaitre, et plus je me rends compte, qu’il y a beaucoup de similitudes dans nos expériences et nos vies libertines. Nous n’avons peut être pas procédé de la même façon ni dans le même ordre, mais elle montre un parfait exemple de combien on peut être, même sans une plastique parfaite, sublime, épanouie et libertine assumée. Et qui sait, peut être un jour, j’oserai moi aussi assumer pleinement mon libertinage, être très maquillée et porter une tenue hyper provocante et sexy…

103-m_big

Le blog de Eve de Candaulie: http://evedecandaulie.fr/

Son deuxième roman « L’infidélité promise »: http://www.tabou-editions.com/romans-nouvelles/451-l-infidelite-promise-9782363260505.html

Ma nouvelle est enfin disponible!

Après des mois de travail, j’ai le plaisir d’enfin pouvoir vous proposer de la lecture en format plus long qu’un billet de blog: une nouvelle relatant ma première soirée dans un sauna libertin.

Couverture finale

Plongez dans mes pensées les plus intimes lors d’une soirée riche en réflexions et en surprises!

Ce travail d’écriture ayant nécessité beaucoup de temps, il me semblait normal pour une fois de solliciter une contribution. Comme me disait un ami : être libertine n’a pas de prix, mais ça a un coût! Je vous propose de devenir « Contributeur » de mon blog et de m’aider à financer celui-ci (frais d’hébergement, lingeries, et chambres d’hôtels pour séances photos et autres coquineries). En remerciement vous recevrez un lien pour télécharger la nouvelle en format pdf.

Pour contribuer c’est ici en version numérique, et ici si vous voulez une version papier!

Télécharger un extrait

Nouveau:
Disponible sur Amazon et Kobo

Voilà, j’espère que tout ceci vous plaira et je suis impatiente de recueillir vos impressions et/ ou commentaires. Un grand merci à vous tous de me lire et de me soutenir dans cette belle aventure!

Pour en  savoir plus,  cliquez sur « Lire la suite »:

Continuer la lecture de Ma nouvelle est enfin disponible!

Des nouvelles de ma nouvelle!

Celà fait plus de huit ans que ce blog existe et que l’écriture fait plus concrètement partie de ma vie. À travers mes billets de blogs je prends plaisir à retranscrire mes émotions, mon état d’esprit et mes coquineries. Je reçois régulièrement des messages d’encouragement ou de remerciement de vous et ça me touche beaucoup. L’envie d’écrire en version longue trotte depuis longtemps dans ma tête et m’a motivée à tenter une première expérience avec le recueil de nouvelles Gourmandises il y a quelques années.

Ce récit n’est pas forcément l’un de mes meilleurs, peut-être parce que pour écrire j’ai besoin d’être libre et que le thème et la longueur imposés ne m’ont pas permis d’écrire exactement comme je le voulais: ma première version était bien plus longue et j’ai dû raccourcir, aller à l’essentiel pour rentrer dans le format, dénaturant un peu ma façon d’écrire.

Ce travail m’a pris un temps considérable et j’ai apprécié découvrir le fonctionnement d’une maison d’édition, avoir un avis de professionnel sur mon écriture et prendre en compte toutes les remarques et corrections apportées par la personne en charge du projet. D’un point de vue financier, ce travail chronophage m’a rapporté 3% du prix de vente j’ai donc reçu en tout et pour tout sur les 2 premiers semestres un chèque de 2,66€ et un autre de 3,75€, à peine de quoi m’acheter un livre de poche!

Le temps est passé, ma vie a évolué, mon écriture probablement aussi. Je suis devenue maman et l’Obs a fait un article sur moi. J’ai reçu à cette occasion de très nombreux messages, dont celui d’un homme se proposant d’être mon « agent littéraire » et volontaire pour corriger mes fautes. Je l’en remercie car il représente le maillon qui me manquait pour oser me lancer.

Encore fallait-il trouver une histoire à raconter et pour moi pas question d’inventer quoique ce soit, j’ai besoin d’être sincère et de retranscrire ce que je ressens pour être juste, même si parfois par jeu je suis subtile et je laisse mon lecteur dans le doute.

Ma découverte d’un sauna libertin avec l’un de mes complices quelques mois après la naissance de mon bébé se révèle être le sujet idéal: une soirée riche en événements et en réflexions. J’ai commencé à écrire mais les mois passent vite et avec mon travail, ma  vie de famille et le libertinage, difficile de trouver du temps disponible avec le bon état d’esprit pour écrire. Il m’a fallu plus d’un an pour approcher de la fin.

Parallèlement, je me suis intéressée aux différentes possibilités qui s’offrent à moi pour publier, et ce ne fut pas si facile de faire mes choix, même si aujourd’hui de nombreux outils existent pour rendre les choses plus simples. En effet, étant donné le travail que cela représente, il me semble normal pour cette fois de proposer ce récit en contre partie d’une contribution. Toutefois, je n’ai pas envie que cela se passe comme lors de ma première expérience, et ne percevoir qu’un pourcentage minime de ce que verse les contributeurs. Mon autre préoccupation est de respecter l’anonymat de chacun, le votre comme le mien, et aussi d’assurer une certaine discrétion. J’ai testé plusieurs outils et certains tests n’ont pas été concluants (Payhip par exemple via Paypal ne me permettait pas de préserver l’anonymat de chacun et les frais de commission s’élève à 45%) mais enfin, ces derniers jours j’ai trouvé la plateforme qui me permettra surement de répondre à tous ces critères. D’ici quelques jours j’espère que la phase finale du test, à savoir, la restitution des fonds « test » collectés sur mon compte bancaire validera définitivement l’essai!

Je n’ai plus qu’à peaufiner les ultimes détails, finaliser le choix de la couverture, je remercie d’ailleurs tous ceux qui ont répondus aux questionnaires en ligne (Ici et ) pour m’aider à avancer et j’espère que mon prochain article dans quelques jours sera ENFIN la bonne nouvelle!

Couverture

Un peu de lecture…

Je ne suis pas beaucoup présente ici ces derniers temps, et en attendant de découvrir mes prochaines aventures, je vous propose de vous perdre sur ces pages coquines que j’ai découvert au fil de mes aventures sur Twitter ou Tumblr!

  • Des photos des mots, une sensibilité à fleur de peau:

La Gioconda : http://lesouriredelagioconda.tumblr.com/

tumblr_ml9dte2nOf1s9isdmo1_1365965618_cover

  • Nouvellement arrivée, elle aussi vous invite à choisir entre la découvrir et Mickey. Il serait dommage de cliquer sur la souris, la cerise est tellement plus savoureuse!

Cerise sensuelle : http://cerisesensuelle.wordpress.com/

cropped-dyn006_original_448_301_pjpeg_2607951_9184d9a3ec21907b66177a203ff106a5

  • Une délicieuse libertine qui assume pleinement ses envies et fantasmes:

Tania Libertine : http://lescoquineriesdetania.wordpress.com/

cravache2

  • Ils s’aiment et se l’écrivent avec indécence en plus de 140 caractères:

EmaLeo : http://alencredenosenvies.tumblr.com/

avatar_11a660b03838_128

  • Il sublime sa soumise Mariposa : Un bel exemple de la domination amoureuse.

Maitre R:  http://www.maitre-r.com/

tumblr_mkkjcrHNLP1r6kti6o1_1280

Lui, exhib et découvrant sa bisexualité : http://pornografff.tumblr.com/

 tumblr_motd1q8n8Z1r2xjcdo1_500

Elle, l’inspirant et l’accompagnant dans ses envies :

http://ellesamuse.tumblr.com/

avatar_867ab4762740_128

Lire ce couple de québécois, découvrir leur parcours, leurs sensibilités et leurs envies est encore plus agréable que regarder ces jolis clichés qu’ils proposent de découvrir!

Enjoy!

 

En mai, fais ce qu’il te plait!

Dimanche matin, réveil en douceur. Mon homme près de moi ouvre à moitié l’œil pour vérifier si je suis réveillée, me souris et m’invite à me blottir dans le creux de son épaule. J’aime tant être ainsi contre lui, passer mon bras sur son torse, profiter de lui. Je suis tellement bien que je pourrais me rendormir, mais mes coquineries de la veille reviennent à mon esprit, et je n’ai qu’une envie: lui conter en douceur dans le creux de l’oreille.

« Hier après midi, mon amant m’a rejoint à la Fnac, nous sommes allés dans un parc. Il y avait trop de monde, nous nous sommes donc dirigés vers un parking et avons pris une sortie de secours. Nous nous sommes retrouvés dans un petit couloir dans le noir, entre 2 portes. Nous nous sommes jetés l’un sur l’autre, il m’a plaquée contre le mur, a glissé sa main sous ma jupe, puis a baissé mon string et a glissé ses doigts dans mon intimité. J’ai vibré sous son doigté, atteint la jouissance… »

« Hummm, me dit alors mon chéri, j’aime quand tu as du plaisir! » Je sens dans ma main sa virilité se durcir, mon récit, comme à chaque fois, lui fait beaucoup d’effet. J’aime attiser sa curiosité.
« Et ensuite, il t’a baisé?
-J’aurai adoré, mais il n’a pas osé, il m’a juste fait jouir, et moi j’ai insisté pour m’agenouiller et avoir sa queue dans ma bouche, cela faisait trop longtemps que je n’ avais pas eu l’occasion de sentir son gland sur ma langue.
-J’adore quand t’es salope comme ça! Maintenant que tu as du temps, tu vas pouvoir en profiter, et bien te faire baiser!
– J’en ai bien l’intention! »

Aussitôt, je m’empale sur lui et dirige son plaisir avec mes mouvements de bassin. Il ferme les yeux, se pince les lèvres, tout excité par les mots que je viens de lui glisser à l’oreille. « J’adorerai te revoir te faire prendre par un autre homme! » Je l’embrasse. J’aime tant faire l’amour avec l’homme que j’aime, et j’ai tellement de chance de pouvoir prendre tout le plaisir que je veux avec son consentement. Je veux qu’il me prenne, je lui ordonne alors de venir sur moi. « Défonce-moi, j’en ai trop envie! » Ses coups de reins répondent à mes exigences, pour mon plus grand plaisir. Mes cris pourraient faire pâlir notre voisine. Au bout de quelques minutes, il ne peut retenir ses cris de jouissance. J’adore voir la chair de poule sur son dos!

Lectures estivales

Comme chaque année vient le temps des vacances. C’est alors le moment idéal pour se consacrer au repos, aux légèretés et aux frivolités. Entre chambres d’hôtel, visites et restaurants, j’en profite pour me mettre à la page et « lire » les magasines people, même si ceux-ci ne m’occupent rarement plus de 15 minutes. Cette année donc, j’ai pu parcourir rapidement les derniers potins, toutefois, j’ai eu envie de me faire plaisir et de découvrir le magasine « sensuelle » et son éditorial très sexe.  » Qu’est-ce qu’un bon coup? » « Où rencontrer les hommes? » « Comment être irrésistible » « Cet été je l’ai trompé, je fais quoi? » « Les idées reçues sur le sexe » Autant de sujets plus croustillants et beaucoup plus piquants que les potins, qui me font bien sourire! C’est toujours les mêmes généralités, j’ai même le sentiment que j’aurai pu écrire certains de ces articles, heureusement qu’on attend pas après les magasines pour vivre pleinement sa vie intime!

La recette du bonheur?

« Être réceptif à tout prix: voilà le principal. Se mettre en condition d’être submergé à chaque instant par un phénomène extérieur. Être attentif à tout, à la lumière, à l’architecture, aux autres, aux visages, à la foule, aux gestes, à la banalité, aux arbres, aux perspectives, aux paysages, aux cheveux, aux peaux, aux détails, à un reflet dans une vitre, à la beauté dissimulée, aux chevilles de sa voisine, au sourire de son voisin, aux oreilles de leur enfant. Attendre en théorie de chaque instant qu’il vous procure la grâce. Sortir de chez soi et regarder à chaque instant autour de soi au lieu de marcher dans sa tête. Regarder chaque jour la personne que l’on aime avec la même ferveur, la même intensité que le premier jour. Être attentif à tout. Être réceptif à tout à chaque instant. C’est comme cela qu’on est heureux. C’est comme cela que l’on peut trouver la beauté où le regard convenu n’en voit pas. C’est comme cela qu’on peut aimer la même personne pendant vingt ans sans éprouver la moindre lassitude. »

J’ai été touchée par ces mots, peut être parce que j’ai eu l’impression de m’y retrouver un peu

Ses mots, sa langue!

ça faisait un petit moment que je ne vous avait pas parlé des blogs des autres, je n’ai malheureusement pas eu beaucoup de temps pour me ballader sur la toile sexy ces dernières semaines!

C’est en tout cas toujours un plaisir de faire de belles découvertes, et se plonger dans la lecture de « [ses] mots, [sa] langue » a été un délice!

J’aime la subtilité des mots, et le raffinement des photos!

A lire ou relire!